Document sans nom

juillet 2017 8 députés à l'Assemblée nationale alors que le parti socialiste en a 28 avec 4 fois moins de voix, ainsi que le PCF 10 députés (quelle démocratie !?!) Le FN est passé à plus de 11 millions électeurs, mais les tricheries ont été massives et la Presse radicalement antidémocratique.



Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin-françoise
administrateur
administrateur
Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 107
Localisation : iceberg n°56 Antarctique, là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Points : 8135
Date d'inscription : 12/08/2008

Finistère : une “Vierge à l’Enfant” chassée d’une maison de retraite

le Lun 20 Jan - 13:36
Finistère : une “Vierge à l’Enfant” chassée d’une maison de retraite
http://www.christianophobie.fr/breves/finistere-une-vierge-a-lenfant-chassee-dune-maison-de-retraite



Voici un beau sujet de méditation sur cette fausse conception de la laïcité qu’est le laïcisme à front bas, et qui en vient, comme on pourra le lire dans l’article de Ouest-France qui suit, à s’opposer au sacro-saint principe de “démocratie”. Ce serait drôle, si ce n’était pas aussi triste… Et aussi peu respectueux du choix des résidents.

Une maison de retraite dans le Finistère, à Scaër, a choisi de se séparer d’une mosaïque représentant une “Vierge et l’enfant” et trônant dans le hall d’accueil, car elle déplaisait à la famille [notez bien : une famille] d’un résid[e]nt qui a fait valoir le principe de la laïcité. La mosaïque avait été offerte en 2005 par un des membres d’une fanfare allemande à une association qui les accueille à l’occasion de la Cavalcade, un rendez-vous biennal avec défilé de chars de carnaval dans cette commune bretonne. Elle avait été placée, avec l’accord de tous [notez bien : de tous], dans le hall d’accueil de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de Scaër. La mosaïque a donc été restituée samedi à l’association propriétaire qui l’a finalement confiée au Comité de sauvegarde d’une chapelle de la commune, la chapelle de Plascaër.

La direction de cette maison de retraite a eu tort de prendre cette décision dans la précipitation. La trouille est mauvaise conseillère. La famille d’un résidant n’a pas à imposer son goût quant à la décoration d’une maison de retraite. C’était aux résidents à décider s’il convenait de conserver cette mosaïque ou de s’en séparer. C’est eux qui y vivent.


_______________________________________________

"Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum