Document sans nom

juillet 2017 8 députés à l'Assemblée nationale alors que le parti socialiste en a 28 avec 4 fois moins de voix, ainsi que le PCF 10 députés (quelle démocratie !?!) Le FN est passé à plus de 11 millions électeurs, mais les tricheries ont été massives et la Presse radicalement antidémocratique.


anipassion.com
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin-françoise
administrateur
administrateur
Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 107
Localisation : iceberg n°56 Antarctique, là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Points : 8135
Date d'inscription : 12/08/2008

Procès à Rouen. La retraitée était morte après le vol de son sac à main

le Lun 10 Fév - 20:00
Procès à Rouen. La retraitée était morte après le vol de son sac à main
http://www.76actu.fr/proces-a-rouen-la-retraitee-etait-morte-apres-le-vol-de-son-sac-a-main_49365/

3 jeunes comparaissent depuis ce lundi 2 septembre 2013 devant la cour d’assises de la Seine-Maritime pour un vol de sac à main qui a coûté la vie à une retraitée, près de Rouen.

Parc des Provinces, au Grand-Quevilly. Le 17 février 2009, en début d’après-midi, Simone Grégoire, 90 ans, marche tranquillement lorsqu’elle tombe au sol, se blessant au niveau du nez, aux genoux et au poignet droit. Un jeune homme vient de lui arracher violemment son sac des mains…
Le choc sera fatal à la retraitée : elle succombera à cette chute brutale trois jours après les faits, à l’hôpital. La famille de la nonagénaire est assistée de l’avocat rouennais, Me Jean-Michel Bressot. Lorsque la police se présente sur les lieux de ce qui n’est au départ qu’un délit, trois jeunes sont d’emblée désignés comme étant les prétendus auteurs de ce vol de sac.
L’un d’eux, âgé de 17 ans à l’époque, avouera rapidement avoir eu le projet, avec ses copains, de dérober le sésame à une dame âgée. Il répond désormais d’un crime : vol avec violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Il risque jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle

Défendu par Me Claude Rodriguez, ce Grand-Quevillais encourt théoriquement, d’après le code pénal, une peine de vingt ans de réclusion, sauf si l’excuse de minorité – qui réduirait la sanction de moitié – est retenue par les jurés, qui devraient examiner jusqu’à demain sa personnalité.
Au moment des faits, cet adolescent, en échec scolaire, avait déjà été condamné pour des violences sur une personne chargée d’une mission de service, alors qu’il avait été confié à l’Aide sociale à l’enfance (Ase) et placé sur décision du juge des enfants.
Jugé « immature » par l’expert psychologue, l’accusé est également qualifié de « méfiant » et « peu sujet à l’empathie » par le médecin psychiatre. Ses deux camarades, renvoyés, eux, pour le délit de non-assistance à personne en péril, risquent une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement. Tous trois comparaissent à l’audience libres, sous contrôle judiciaire. Les débats sont prévus pour durer jusqu’à mercredi 4 septembre 2013, jour du verdict.

Jane Hitchcock

_______________________________________________

"Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum