Document sans nom

juillet 2017 8 députés à l'Assemblée nationale alors que le parti socialiste en a 28 avec 4 fois moins de voix, ainsi que le PCF 10 députés (quelle démocratie !?!) Le FN est passé à plus de 11 millions électeurs, mais les tricheries ont été massives et la Presse radicalement antidémocratique.



Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin-françoise
administrateur
administrateur
Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 107
Localisation : iceberg n°56 Antarctique, là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Points : 8135
Date d'inscription : 12/08/2008

Lure : un couple de retraités sauvagement agressé à domicile

le Lun 10 Fév - 20:20
Lure : un couple de retraités sauvagement agressé à domicile
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/09/02/lure-un-couple-de-retraites-sauvagement-agresse-a-domicile

Un homme de 89 ans entre la vie et la mort pour quelques centaines d’euros : c’est le triste bilan d’une agression physique et verbale particulièrement violente, survenue samedi soir dans la Cité du Sapeur.

Les faits se sont produits entre 22 h et minuit au début de l’avenue Carnot, à l’entrée de Lure, entre la zone commerciale de la Saline et l’escadron de gendarmes mobiles. En passant par une porte qui n’était pas verrouillée, trois individus sont entrés au domicile d’un couple de retraités. À la recherche d’argent, ils ont surpris les occupants de la maison dans leur lit. Ils leur ont ligoté les pieds et les mains avec des liens trouvés sur place et se sont acharnés sur eux.

Cagoulés, gantés, les agresseurs s’en sont surtout pris à l’octogénaire. L’homme a été frappé très violemment, plusieurs fois, au niveau de la tête. Souffrant de multiples traumatismes crâniens, il a été hospitalisé à Besançon dans un état très grave : son pronostic vital a été engagé. Après une opération qui se serait bien passée, son état semblait hier stabilisé, mais les médecins restent prudents.

La compagne de la victime, âgée de 63 ans, a aussi été frappée à plusieurs reprises mais a été moins grièvement blessée. Vue par un médecin, elle n’a pas été hospitalisée. Quand les agresseurs se sont enfuis, c’est elle qui est parvenue à se débarrasser de ses liens et à prévenir les secours.

L’enquête a été confiée à la section de recherches de Besançon et à la brigade de recherches de Lure. Dans la nuit de samedi à dimanche, un technicien en identification criminelle de Vesoul a procédé à des prélèvements sur les lieux de l’agression.

G.M.

_______________________________________________

"Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum