Document sans nom

juillet 2017 8 députés à l'Assemblée nationale alors que le parti socialiste en a 28 avec 4 fois moins de voix, ainsi que le PCF 10 députés (quelle démocratie !?!) Le FN est passé à plus de 11 millions électeurs, mais les tricheries ont été massives et la Presse radicalement antidémocratique.


anipassion.com
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin-françoise
administrateur
administrateur
Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 107
Localisation : iceberg n°56 Antarctique, là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Points : 8135
Date d'inscription : 12/08/2008

Croix : l’agresseur (Madjid Sarhani,) d’une dame de 93 ans sous les verrous

le Lun 10 Fév - 20:23
Croix : l’agresseur (Madjid Sarhani,) d’une dame de 93 ans sous les verrous
http://www.lavoixdunord.fr/region/croix-l-agresseur-d-une-dame-de-93-ans-sous-les-verrous-ia19b0n1516458

Le 1er septembre, à Croix, Madjid Sarhani, un Roubaisien de 21 ans, pénètre par la porte non fermée à clé dans une maison occupée par une dame de 93 ans.





  • - A +


 

On imagine la terreur de la nonagénaire lorsque, en pleine nuit, elle voit entrer cet homme. Il la menace, il la bouscule, il s’empare de ses bijoux et même de ses lunettes. « Il m’a serré par le cou, j’avais les lèvres en sang », explique la victime, absente à l’audience mais représentée par Me Corinne Alsac.
Interpellé, le jeune homme, non sans désinvolture, nie ces violences alors que des traces rouges sont relevées sur le cou de la victime et que du sang a sali le t-shirt du prévenu. « Oh, ça doit être du sang à moi », relativise Madjid Sarhani. Lorsqu’il voit la détestable impression produite, il corrige : « C’est honteux, sincèrement, si la victime était là, je m’excuserais. » Avant d’ajouter: « C’est l’alcool, on dirait des pulsions, je ne sais plus ce que je fais, je voudrais être soigné. »
La procureure Aline Clérot souligne que le prévenu, sorti en boîte ce soir-là, « n’avait pas un taux d’alcoolémie extraordinaire ». Le jeune homme, déjà condamné à des peines alternatives à la prison, fait encore mauvaise impression quand il dit n’avoir jamais été condamné. La présidente Sophie Noël s’insurge : « Vous n’avez jamais été en prison ! Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez pas été condamné pénalement ! Pour vous, ça n’a pas d’importance ? » Commentaires de la procureure : « J’ai un peu l’impression de m’adresser à un enfant ! Il ne réalise pas qu’une agression est intolérable et qu’une femme de 93 ans, c’est très fragile ! »
La procureure demande quatre ans de prison dont deux avec sursis. Trois ans de prison dont un an de sursis avec mise à l’épreuve tombent, avec mandat de dépôt.

_______________________________________________

"Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum