Document sans nom

juillet 2017 8 députés à l'Assemblée nationale alors que le parti socialiste en a 28 avec 4 fois moins de voix, ainsi que le PCF 10 députés (quelle démocratie !?!) Le FN est passé à plus de 11 millions électeurs, mais les tricheries ont été massives et la Presse radicalement antidémocratique.



Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin-françoise
administrateur
administrateur
Féminin
Nombre de messages : 3645
Age : 107
Localisation : iceberg n°56 Antarctique, là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Points : 8135
Date d'inscription : 12/08/2008

(Ali M.) Huit mois ferme pour avoir violé sa femme et l'obliger à sauter du 10e étage

le Lun 10 Fév - 21:04
(Ali M.) Huit mois ferme pour avoir violé sa femme et l'obliger à sauter du 10e étage
http://www.metronews.fr/lille/mons-en-barul-nord-huit-mois-ferme-pour-avoir-viole-sa-femme/mmii!DkipkaMv0zr/


FAIT DIVERS - Un tyran domestique multirécidiviste a été condamné par le tribunal de Lille, pour avoir abusé de sa compagne. Deux mois avant, il lui avait planté une fourchette dans le cou.
Un viol au sein du huis clos conjugal. Un homme de 51 ans a été condamné à huit mois de prison ferme, en fin de semaine dernière, par le tribunal de Lille. En mai dernier, Ali M. a abusé de son épouse, après une série de maltraitances, rapporte la Voix du Nord.
Considéré comme tyran domestique par l'avocat de la prévenue, l'homme n'en est pas à ses premiers sévices. Connu sous douze identités différentes et déjà condamné dix fois pénalement, il avait pourtant bénéficié de la clémence des magistrats deux mois plus tôt.

"Je vais tuer ta mère"
Nous sommes le 6 mars, tôt le matin, à Mons-en-Barœul. Ali M. n'est pas dans un bon jour. "Je vais tuer ta mère, elle me nique ma vie !", jure-t-il abruptement à la fille de sa conjointe.
Dans l'après-midi, il empoigne cette dernière vers le balcon de l'appartement situé au dixième étage. Il l'insulte tout en lui ordonnant de sauter. En réponse à son refus, Ali M. lui plante une fourchette dans le cou.
Déjà condamné en 2011 pour violences conjugales, il était alors ressorti libre. Au final, il aura été emprisonné deux mois plus tard.

_______________________________________________

"Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum