Document sans nom

juillet 2017 8 députés à l'Assemblée nationale alors que le parti socialiste en a 28 avec 4 fois moins de voix, ainsi que le PCF 10 députés (quelle démocratie !?!) Le FN est passé à plus de 11 millions électeurs, mais les tricheries ont été massives et la Presse radicalement antidémocratique.



Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin-françoise
administrateur
administrateur
Féminin
Nombre de messages : 3646
Age : 107
Localisation : iceberg n°56 Antarctique, là où la connerie humaine fait fondre les glaces
Points : 8138
Date d'inscription : 12/08/2008

Profanation de la cathédrale de Strasbourg : le diocèse nous répond

le Mer 26 Nov - 20:24
Profanation de la cathédrale de Strasbourg : le diocèse nous répond

http://www.christianophobie.fr/breves/profanation-de-la-cathedrale-de-strasbourg-le-diocese-nous-repond



L’abominable profanation, avant-hier, de la cathédrale de Strasbourg par une militante Femen a soulevé de l’indignation mais aussi des interrogations. Je m’en suis ouvert avant-hier et hier, respectivement à l’intendance de la cathédrale puis au directeur de la communication du diocèse. Ce dernier, que j’ai interrogé hier à 17 h 23, m’a répondu avec célérité à 19 h 45. Je l’en remercie. Voici notre échange de courriels suivi d’un rapide commentaire de ma part.
Ma question
Cher Monsieur, le site du diocèse étant muet sur cette affaire et mon courriel d’hier à “l’intendant” de la cathédrale étant demeuré sans réponse, je me permets de m’adresser à vous au sujet de la profanation commise hier dans la cathédrale, et notamment sur son autel, par une militante se réclamant du mouvement dit des “Femen”. Comme plusieurs de mes confrères journalistes l’ont tout comme moi observé, le nombre de photographes et de caméramans présents lors de cet acte, indique que ces derniers avaient été prévenus à l’avance de ce qui allait se passer, ce qui laisse supposer que les services de police locaux l’étaient aussi. Ma question est donc toute simple : le diocèse et/ou les responsables de la cathédrale ont-ils, oui ou non, été informés par les autorités civiles de ce qui se préparait ?
La réponse du diocèse
Bonsoir Monsieur, il est évident que non, et si les journalistes très nombreux savent me trouver pour de multiples demandes, ils ne se sont bien sûr pas empressés de nous informer de ce qui se tramait. Cet événement est regrettable et sur un plan de déontologie journalistique bien triste puisqu’à l’évidence c’était un “coup” monté avec certains journalistes. Nous en avons été informés ensuite avec l’info que les services généraux sont intervenus très rapidement, mais l’image médiatique déplorable était faite. Ce type d’événement, au lieu de souligner l’importance de la liberté d’expression à laquelle nous souscrivons, démontre le manque de respect de la diversité d’expression.
Mon commentaire. Je partage avec le directeur de la communication du diocèse sa « tristesse » devant l’attitude inqualifiable des journalistes qui ont préféré taire une profanation qui leur avait été annoncée, plutôt que de la dénoncer pour l’empêcher. On balance entre deux formes de dégoût : celui que nous inspire la “connivence” médiatique avec le mouvement pervers des Femen, et celui de voir des “professionnels” tolérer l’intolérable pour se faire un peu de “tune”. C’est répugnant sur toute la ligne. Reste maintenant à déterminer si les autorités publiques étaient elles aussi, et comme la presse, informées au préalable de ce qui se tramait…

_______________________________________________

"Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum